Les salaires sont en train de rattraper l’inflation

Les salaires sont en train de rattraper l’inflation En accélération constante depuis quelques mois, l’augmentation du salaire horaire moyen est passée de 5,7% à 6,9% sur un an, le mois dernier, au Québec, a rapporté vendredi Statistique Canada en dévoilant les résultats de sa plus récente Enquête sur la population active. La hausse des salaires reste moins marquée dans l’ensemble du Canada, mais s’est quand même renforcée le mois dernier à raison d’une augmentation qui est passée de 3,3% à 3,9%. Ce phénomène marque un rattrapage graduel des salaires sur la montée de l’inflation des derniers mois, l’indice des prix à la consommation (IPC) ayant affiché une hausse de 6,8% au mois d’avril, tant au Québec qu’au Canada. Il est possible et même probable que cette augmentation du coût de la vie ait dépassé les 7% le mois dernier, ont estimé plusieurs économistes qui pensent qu’ensuite, le phénomène pourrait commencer à s’atténuer. Ce rattrapage des salaires sur l’inflation est le signe que la pénurie de main-d’œuvre oblige de plus en plus les employeurs à desserrer les cordons de leurs bourses, mais aussi que les travailleurs sont en train de se déplacer vers les emplois les plus payants. Du côté du marché du travail, le mois de mai a été marqué par une modeste augmentation du nombre total d’emplois (+40 000, ou 0,2%) au Canada, en dépit d’un recul marqué dans le secteur de la fabrication (-43 000, ou 2,4%, au Canada et - 7700, ou 1,5%, au Québec). Cela s’est traduit par une petite baisse du taux de chômage, qui était déjà à son niveau le plus bas depuis au moins 1976, de 5,2% à 5,1%. Tous ces nouveaux chiffres ne feront que conforter la Banque du Canada dans son intention de relever ses taux d’intérêt le plus vite possible pour calmer une économie qui lui apparaît en surchauffe et ramener l’inflation à sa cible de 2%.