Le français passe avant la résidence permanente, selon la ministre Fréchette

Malgré l'explosion du nombre d’immigrants temporaires au Québec dans les dernières années, la ministre de l’Immigration, Christine Fréchette, indique que les seuils d’immigration permanente ne seront pas rehaussés en 2023. Cette année, près de 50 000 résidents permanents devraient à nouveau être admis, mais ce sont au moins trois fois plus de gens chaque année qui arrivent au Québec avec un permis temporaire ou qui le renouvellent. La ministre, qui ne ferme pas complètement la porte à une hausse des seuils d’immigration permanente après 2023, annonce plutôt que l'une de ses priorités est l’amélioration de la connaissance du français chez les immigrants.