Immatriculer les vélos, peut-être pas une si bonne idée

Pourquoi les cyclistes ne paieraient-ils pas leur part dans les infrastructures qu’ils utilisent, alors que les automobilistes doivent, eux, payer une taxe sur l’essence, des frais d’immatriculation et leur permis de conduire ? se demandent certains. Sur les réseaux sociaux, l’idée d’imposer une taxe kilométrique ou toute autre nouvelle tarification aux automobilistes suscite immanquablement des commentaires sur les « plaques » pour vélos.