François Legault espère que la propagation du virus se stabilise d’ici trois semaines