Coronavirus: à quoi doit s'attendre le Québec dans les prochaines semaines?

Le plus fort de la pandémie est prévu vers le 18 avril. Les experts de la santé publique ont dévoilé des scénarios optimistes et pessimistes en s’appuyant sur des données européennes. Les deux scénarios prévoient que le nombre de morts pourrait se situer entre 1263 et 8860 personnes le 30 avril si l’on se fie à l’expérience de l’Allemagne et de l’Italie. Ils ne contiennent toutefois aucune projection sur l’évolution de la pandémie en sol québécois. Le Québec se rapprocherait davantage du scénario optimiste que du scénario pessimiste. Le nombre de cas d’infection au coronavirus pourrait plus que doubler selon le scénario optimiste et se situer à 29 212 le 30 avril. Le scénario pessimiste prévoit plutôt 59 845 cas. . Cette fois, les données optimistes proviennent du Portugal tandis que les prévisions pessimistes continuent de reprendre les chiffres italiens. Le gouvernement promet toutefois que les scénarios seront mis à jour chaque semaine.