Les huit points-clés de la réforme des retraites

1. Un système universelLe futur système couvrira "l'ensemble des personnes travaillant en France, sans exception": salariés du privé et des régimes spéciaux, fonctionnaires, magistrats, militaires, agriculteurs, travailleurs indépendants, parlementaires...Tous les actifs nés à partir de 1975 cotiseront à une nouvelle "Caisse nationale de retraite universelle" qui chapeautera les 42 régimes existants - avant, peut-être, de les absorber.Lire aussi : Six Français sur dix pour le retrait de la réforme des retraites2. Un système par pointsLe montant de la retraite dépendra du nombre de points accumulés "tout au long de la carrière professionnelle" et non plus de la durée de cotisation (en trimestres) et du salaire de référence (25 meilleures années dans le privé, 6 derniers mois dans le public).Unité de compte fondamentale du futur système, le point aura une "valeur d'acquisition" (durant la carrière) et une "valeur de service" (pour le calcul de la pension), qui ne pourront pas baisser, ni augmenter moins vite que l'inflation, et évolueront à terme suivant le salaire moyen.Lire aussi : La zizanie des retraites arrive à l'Assemblée3. Un âge d'équilibreL'âge légal de départ restera maintenu à 62 ans (ou moins pour certaines professions), mais il faudra "travailler un peu plus longtemps" pour toucher une retraite à taux plein.Un "âge d'équilibre", assorti d'un "mécanisme de bonus-malus" de 5% par an, aura ainsi pour objectif "d'inciter les Français à partir plus tard avec une meille ...