Vacciner les enfants en temps de pandémie

Deux organisations pédiatriques insistent sur l’importance de poursuivre le programme de vaccination des nourrissons et des jeunes enfants contre les grandes maladies infectieuses. Elles soulignent que la vaccination de cette population est d’autant plus primordiale que les garderies et les écoles rouvriront prochainement au Québec. Certains CLSC de Montréal ont interrompu toutes les vaccinations «temporairement en raison de la COVID-19». D’autres vaccinent au compte-gouttes, privilégiant les nourrissons de deux et quatre mois et annulant les rendez-vous pour les enfants de quatre à six ans. D’autres encore accordent des rendez-vous, mais «il peut y avoir des délais». «On a beaucoup de personnel [des CLSC] qui a été mobilisé pour aller prêter main-forte [aux CHSLD]» - Jocelyne Boudreau, agente d’information du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal. Le Comité d’immunisation du Québec disposait jusqu'à maintenant d’une stratégie de vaccination en temps de pandémie qui prévoyait qu’en présence de circonstances exceptionnelles, on pouvait repousser les vaccinations de routine. . Les régies régionales pouvaient décider de répartir leur personnel selon leurs priorités. «Le Comité procède actuellement à une révision de l’avis sur les activités de vaccination en période de pandémie de coronavirus», a confirmé la direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux.