Le château fort libéral de Jean-Talon tombe