Critiquée, Kim Kardashian défend son choix de devenir avocate